Powered by Invision Power Board IPS Hosting
 Bienvenue Invité ( Connexion | Inscription )

|Voyance en direct |Le Temple d'Artémis | Aide | Recherche | Membres | Calendrier

 
Maison hantée, séjour particulier
« Sujets Anciens | Sujets Récents » Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
Mûlarepa
Ecrit le: dimanche 10 octobre 2004, 09:24


Pas Inscrit









ohmy.gif Bonsoir tout le monde !

J’ai vécu deux expériences de maison hantées.
La première s’est produite en Corse dans un vieux moulin plus ou moins abandonné et que l’on m’avait prêté en échange de l’entretient des lieux.
J’ai emménagé en avril 79, mais pas sans avoir été prévenu au paravent par les anciens occupants au sujet de certains phénomènes étranges s’étant produit pendant leurs séjours. unsure.gif
A cette époque le fait de pouvoir habiter en un tel lieu perdu en pleine nature, au bord d’une rivière, entouré d’une verdure luxuriante était pour moi une véritable aubaine. Je ne voulais pas laisser passer l’occasion.
Je décidais donc de ne pas m’arrêter sur ces dires mais plutôt de laisser venir les choses à moi et bien que n’étant pas incrédule sur la chose j’avais choisi de ne pas m’inquiéter, de ne pas y penser.

Durant les premiers jours j’habitais avec mon ami. Nous étions assez occupés à restaurer, nettoyer, débroussailler les lieux pour pouvoir prêter une quelconque attention au silence qui régnait dans la partie habitable. Le soir, fatigués par notre journée de labeur nous nous endormions tôt.
Mon ami est parti au bout de trois semaines car dés le départ il n’était pas prévu pour lui de rester plus longtemps dans la région.
Je me suis donc retrouvé seul. Avec beaucoup moins de travail urgent à faire sur place. Le minimum vital étant opérant.
Donc j’ai pu commencer à apprécié les soirées, devant ma cheminée, en savourant le calme alentour.
Je restais toujours néanmoins concentré sur les projets qui me tenait à cœur et qui était ma motivation principale pour résider dans un tel endroit.
A savoir soutirer le maximum des ressources naturelles du site telles qu’à travers un immense jardin, la rivière, des châtaigniers, des oliviers. Des baies sauvages etc..
J’éprouvais aussi, je dois dire, à cette époque un grand besoin de vie ascétique.
Les manifestations ont commençaient dés lors que je veillais un peu tard le soir, à la lueur de bougies vu que je n’avais pas l’électricité.
Il y avait une cave dessous la pièce principale dans laquelle je vivais, laquelle me servait à la fois de cuisine, salle à manger et de chambre.
Je pouvais fermer solidement la porte de cette cave qui y donnait accès depuis l’extérieur.
Un beau soir donc, sur les coups de 23 heures environ j’ai d’abord entendu fureter dessous dans la cave. Le sol qui m’en séparait était un plancher en bois. unsure.gif
Tout de suite j’ai d’abord pensé à un animal tel qu’un rat ( il y en avait) ou quelque chose de ce genre. Cette première fois je n’ai pas voulu prêter plus d’attention que ça à ces bruits singuliers.
Mais trois jours plus tard et à la même heure à peu-prés les mêmes bruits se firent entendre.
Là j’ai commencé à penser au avertissements que les anciens occupants m’avaient donné. Et j’ai donc dressé un peu plus l’oreille.
J’ai très vite commencé à douter quant à la possibilité d’une origine animale . Et pour cause, de toute évidence j’identifiais un bruit de pas. Même si ceux-ci n’étaient pas nombreux. Ça marchait doucement, avançait comme en hésitant, « il » cherchait quelque chose, en tout les cas c’est la sensation que cela me faisait. Je ne cacherais pas que j’ai très vite senti la peur monter en moi, mais toutefois j’ai gardé mon sang froid et je me forçais à aller me coucher et m’endormir.
Cela a duré quelques jours de cette manière. J’entendais ces bruits, toujours vers la même heure, deux jours sur trois environ, et commençais à presque m y habituer quant au bout de quelques temps j’ai remarquais que certains de ces bruits se reproduisaient exactement à l’identique de ceux des fois précédentes. Je constatais aussi que si je prêtais une certaine attention aux bruits ceux-ci se modifiaient et évoluaient en fonction de mon écoute, comme si mon attention était perçue par ce « quelque chose. Les choses sont devenues décisives quand :
1) j’ai clairement entendu la grosse porte en bois s’ouvrir depuis l’extérieur suivis de plusieurs pas dans la cave. blink.gif
2) « Il » cherchait apparemment dans les vielles bouteilles qui se trouvaient traîner encore en vrac dans un coin de la cave. Et là, à mon grand étonnement j’entendis le bruit d’une bouteille que l’on débouche. POP ! Comme ça ! Ce bon vieux bruit que tout le monde connaît bien !

Une fois au moment des bruits j’ai voulu sortir vérifier que la porte de la cave était bien restée fermée, j’ai du surmonter une sacrée peur vu que je connaissais des nuits sans lune où il y faisait un noir d’encre. Il n’y avait aucun lampadaire ni habitation à plusieurs km à la ronde. Passée ma porte je ne voyais rien à un mètre. Ce soir là, à la lueur d’une lampe de poche j’ai trouvé la porte ouverte, et me suis mis à douter quant à savoir si je l’avais bien fermée ou pas en fin de journée. Plus tard je ne m’en occupais plus, préférant la laisser ouverte en permanence plutôt que de jouer avec mes nerfs sur ce chapitre.
J’ai reçu un jour la visite d’un couple d’ami venant passer quelques jours chez moi. Ils étaient absolument incrédule sur la question mais avaient surtout une méchante appréhension de la chose. unsure.gif

Un soir nous nous sommes mis à l’écoute et les bruits ont commencé comme à l’accoutumée.
Tant que cela se passait au niveau de la cave. Mes amis restaient accrochés à l’idée d’une probable cause animale tout en doutant très fortement cependant.
Mais ce soir là spécialement à leur attention semble-t-il, les choses se sont déroulé d’une autre manière. Les pas ont évolué plus longtemps que d’habitude. Il y avait une partie de l’étage sur lequel je vivais et que je n’occupais pas, celle-ci étant trop délabrée. Une porte séparait cette partie de celle où je résidais et de la cave un vieil escalier en bois donnait accès à cet endroit.
Nous étions très concentrés sur les bruits de pas et du léger rafût habituel qui l’accompagnait, et puis ce que nous redoutions se produisit. ohmy.gif
« Il » est monté à notre étage pour rejoindre la partie de la maison désertée, les pas ont suivi jusqu’à la porte qui faisait la séparation et à coté de laquelle nous étions à l’écoute et « il » a tapé à la porte en question. Toc ! toc ! toc !
Nos cheveux se sont hérissé sur nos têtes, et nous avons fait une sorte de zaping de l’événement en enchaînant notre conversation sur tout à fait autre chose. Pour mes amis s’en était trop, au dessus de leur conception plutôt cartésienne, je crois qu’ils ont choisi l’oublie à tout prix et instantanément.
J’ai réussi à vivre malgré cela quelque mois en ces lieux, mais à la longue ma peur a fini par prendre le dessus. Paradoxalement je me sentais très bien dans l’endroit, je vivais des moment de pure extase sans raison particulière et surtout la nuit.
Par la suite j’ai eu connaissance de l’existence des anciens propriétaires du moulin et un peu de leur histoire. Il s’agissait d’un couple.
Lui avait l’habitude de descendre très souvent le soir à la cave pour se rincer le gosier d’un petit gorgeon de rouge à l’insu de sa femme et en faisant donc attention de ne pas éveiller l’attention.
J’ai eu vent aussi à propos de gens, que je connaissais, et qui ne pouvait pas rester ne serait-ce qu’une heure dans les lieux. Sans s’expliquer pourquoi il leur venait une envie pressente de partir et de quitter cet endroit sur le champ. D’autres personnes, dont je faisais partie, se sentaient au contraire superbement bien et sans raisons évidentes.

Amicalement! ph34r.gif
 
  Top
Michel
Ecrit le: samedi 16 octobre 2004, 14:53


Pas Inscrit









C'est intéressant mais je trouve domage que vous ayez peu tenté d'observations. A part la nuit ou vous avez trouvé votre porte de cave ouverte, il ne s'est rien passé, sauf du bruit.
Je connais des cas qui m'ont été rapporté (par des personnes fiables) d'hallucinations auditives. C'est à dire que vous entendez des bruits, vous et vos amis, mais il n'y a rien d'autre. Attention, je ne veux pas dire que c'est une création de votre esprit. Ce phénomène est de nature paranormal.
Si vous aviez été plus courageux, on aurait gagné plus d'informations.
 
  Top
Mûlarepa
Ecrit le: samedi 16 octobre 2004, 18:02


Pas Inscrit









wink.gif Bonsoir Michel !


Troubles auditifs ou hallucinations ? Non je ne crois pas ! Mes prédécesseurs avaient perçu les mêmes phénomènes. Ils m’en ont fait part bien avant que je m’installe. Ceux qui sont venus après moi m’ont rapporté les mêmes observations.
L’histoire des anciens propriétaires et décédés depuis longtemps à cette époque. L’attitude du vieux qui descendaient en douce à la cave trois à quatre fois par semaines pour se siffler un coup de jaja, tout corroborait.
J’ai manqué de courage certes mais pas seulement.
D’une part je n’ai jamais émis le moindre doute quant à l’existence de revenants ou de ce que l’on pourrait désigner comme tel. D’autre part loin de moi était l’idée d’aller chercher à rentrer en contact ou tenter d’aller plus loin dans les perceptions des éléments se manifestant si c’était pour valider ou prouver quoique ce fût. Ce que je percevais me suffisait amplement.
Il faut relire ce passage lors de la visite de mes amis et de notre attention soutenue ce fameux soir pour comprendre à quel point le phénomène était sensible à la moindre intention ou attention.
Quant à moi je n’émettais dans la mesure de mon possible qu’une intention de paix et d’acceptation.
Et ce qui peut paraître paradoxal et en raison de ma peur évidente et que je sentais des moments de paix particulièrement exquise en ces lieux, quoi qu’il en fût je me sentais en accord et en paix avec l’endroit et ce qui pouvait s’y trouver.
Par la suite j’ai eu des occasions mais beaucoup moins heureuses de comprendre à quel points un contact avec des « revenants » pouvait être hautement délétère sur un plan étherique et en fonction de la nature même des entités ou forces en question.
Par ailleurs le sujet m’a toujours intéressé et j’ai pu dore et déjà faire des recoupements avec d’autres témoignages dont la plupart présentent des similarités assez parlantes.

Amitiés !
 
  Top
0 Utilisateur(s) sur ce sujet (0 Invités et 0 Utilisateurs Anonymes)
0 Membres:
2 réponses depuis le dimanche 10 octobre 2004, 09:24 Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet

<< Retour vers Forum paranormal

 



 

 


[ Temps d'Exécution du Script: 0.0304 ]   [ 14 requêtes utilisées ]   [ GZIP Activé ]